Déclaration préalable de la CGT au CT de la ville de LYON du mois de mai 2020

Mesdames, messieurs,

Nous avons eu ces derniers temps beaucoup de commentaire sur le fait que la CGT n’a pas voté pour le pacte social lors du dernier CT. Nous souhaitons donc ici mettre les choses au clair. D’abord qu’est-ce qu’un pacte social ? La définition la plus courante que nous trouvons est celle-ci, le pacte social est une convention par laquelle chacun accepte de renoncer à l’exercice de sa force et de sa liberté individuelle sur autrui à condition que tous en fassent autant. Concernant celui que vous avez présenté, serait-ce une sorte de pacte de non-agression ou un accord tacite pour donner carte blanche à toutes vos actions ?

La CGT reste méfiante, vous êtes l’employeur, nous représentons les salariés, vous savez ceux qui monnayent leur force de travail contre salaire. Nous restons aussi méfiants parce que vous avez la même Direction Générale que ces dernières années. Cette Direction Générale qui nous a déjà prouvé par le passé qu’il n’y avait que les premiers de cordée qui comptent. Il n’y’a qu’à voir le projet d’administration qui sera discuté pour ce CT. Peut-être que l’on attend encore l’effet du ruissellement si cher à notre ancien maire et son mouvement ;

Pour la ville de Lyon il est plus important de prendre des nouveaux locaux des nouveaux directeurs que d’assurer le service public de proximité. La ville de Lyon n’arrive plus à engager des policiers municipaux, des électriciens, des aides-soignantes ect…… Pire dans les EHPAD actuellement le CCAS ne trouve plus d’infirmières et fonctionne plus qu’en mode dégradé. Ou il n’Ya carrément pas d’infirmière et ce sont les aides-soignantes ou des étudiants qui font office de. Part ces pratiques vous mettez en danger non seulement les résidents mais aussi les agents. Ou comme à l’ EHPAD de la villette le CCAS prend des infirmières libérales payer à l’acte. La CGT ne cesse de vous alerter sur tous ces métiers en tension. En vain et la situation ne fait que s’empirer. Notre alerte porte aussi sur les services techniques. Vous votez un plan de Mandat énorme mais où sont les cadres et les agents supplémentaires pour le mettre en œuvre ?

Malgré son pacte social La ville de Lyon poursuit, sans relâche la mise en œuvre de la loi Dussopt dite de transformation de la fonction publique. Avec la fusion CHSCT CT les CAP qui ont vu leur prérogative diminuée, 1607h droits de grève ect……… . Il s’agit là de la même logique destructrice conduite dans le privé avec la casse du code du travail qui se trouve appliquée à la fonction publique. Il s’agit là d’un vaste processus de régression des libertés syndicales. Et en matière de santé au travail, c’est un véritable retour au passé.

La CGT reste opposée à la Loi dite de « Transformation de la Fonction Publique », ainsi qu’aux conséquences et déclinaisons impactant chaque collectivité et chaque agent.

En s’appuyant sur l’article 72 de la Constitution et selon la libre administration des collectivités, le syndicat CGT de la ville de Lyon exige de la collectivité le maintien de l’ensemble des acquis précédents, et demande la poursuite des négociations sur le temps de travail, en vue d’aboutir aux 32 heures hebdomadaires et au recrutement nécessaire pour y parvenir, et ainsi répondre aux besoins de la population.

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments