Droit des femmes ! tous uni contres les violence faite au femmes

De 100 : c’est le nombre de femmes mortes sous les coups de leurs conjoints depuis le début de l’année au moment où j’écris ces lignes.
Oui, aujourd’hui encore, rien qu’en France, un féminicide a lieu tous les 2/3 jours.
Le Petit Robert définit le mot féminicide ainsi : « meurtre d’une ou plusieurs femmes ou filles en raison de leur condition féminine ».
Cette condition qui oblige les femmes à lutter toutes leurs vies pour leurs droits. Dans leur vie personnelle, elles assument encore une grande part des tâches ménagères, portent la « charge mentale » ou sont seules à élever les enfants. Dans la rue, elles doivent faire attention à leurs tenues, leurs attitudes et leurs langages sous peine d’être traitées « d’allumeuses », se font siffler et interpeller régulièrement par certains hommes libres, eux, de leurs paroles… Au travail, elles bénéficient des emplois les plus précaires, ont les plus bas salaires, sont souvent en temps partiel subi, voient leurs déroulements de carrière freinés au bénéfice des messieurs…
Cette condition féminine qui leur fait subir des violences sexistes, sexuelles, psychologiques, mortelles.
Le « Grenelle des violences conjugales », lancé par le gouvernement début septembre compte délivrer des mesures pour enfin enrayer ce phénomène. Mais les associations qui luttent depuis longtemps dans ce domaine attendent autre chose que des discours de bonnes intentions ou des « mesurettes ». C’est un budget de 1 milliard d’euros qu’il faudrait allouer à cette cause, comme l’a fait l’Espagne qui en 5 ans a divisé le nombre de ses féminicides par 2. De l’éducation à l’école à la prévention dans les familles et dans les entreprises, en passant par la formation des policiers et une réponse judiciaire réactive et adaptée, c’est tout notre modèle de société qui est à revoir.

En attendant, à l’UD CGT 69, le collectif Tous des Lyonnes milite depuis plusieurs années pour combattre ce fléau. Pour dénoncer le 100è féminicide, un rassemblement est prévu le 9 septembre 18h30 devant l’hôtel de ville de Lyon.
Mais le collectif Tous des Lyonnes a pour objectif premier l’égalité femmes/hommes dans le monde du travail. Il organise différentes manifestations (marche des fiertés, journée du 8 mars, projections-débats de films …) ainsi que des journées d’étude (violences sexistes au travail, égalité professionnelle…).
Hommes ou femmes de la CGT, si vous aussi vous sentez concerné(e)s, rejoignez-nous sur ud69.cgt.fr/.
Vous pouvez aussi vous inscrire au prochain stage qui aura lieu le 3 décembre 2019 à l’UD (215, cours Lafayette, 69003 LYON) ayant pour thème « Outils pour l’égalité professionnelle ».

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

avatar
1000