Élections professionnelles 2022 La CGT de la ville de Lyon s’organise

La dernière ligne droite

Nous sommes aujourd’hui dans la dernière ligne droite avant les élections professionnelles dans la fonction publique territoriale. Elles se dérouleront les 6, 7 et 8 décembre 2022.

La dernière ligne droite car c’est le 17 octobre, dernier délai que les listes pour les différentes instances CAP, CCP et pour la dernière petite nouvelle le CST, devront être déposées.

C’est aussi pour ceux qui ne l’ont pas encore fait et qui le souhaite le moment de poser votre candidature pour que tous les services, tous les grades, tous les métiers soient représentés dans ces différentes instances. La force de la CGT c’est d’être de partout. Nous avons donc besoin de vous et de votre expérience de travailleurs du quotidien.

Pour finir nous avons commandé des livrets, édités auprès de la fédération des services publics, qui reprennent les droits des agents, des stylos … en plus du matériel de campagne que nous allons élaborer par nos propres moyens sur les questions locales et suivant vos demandes et remontées de terrain… Tout cela sera à votre disposition dans les différents locaux de la CGT, que ce soit rue Joseph Serlin ou à la Bourse du travail.

N’hésitez pas à nous solliciter pour récupérer ces documents, pour vous, comme pour nos collègues de travail.

Il serait dommage de ne pas utiliser ce matériel de qualité.

Les enjeux

Une nouvelle instance verra le jour, le Comité Social Territorial (CST). Cette instance sera mise en place à l’issue
du prochain renouvellement général des instances dans la fonction publique, qui aura lieu en fin d’année 2022. Il y aura, comme dans le privé la fusion du CT qui donne son avis sur les questions et les projets de textes relatifs à l’organisation et au fonctionnement des services, aux questions relatives aux effectifs, sur le Comité d’Hygiène et Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) qui a pour mission de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et à la sécurité des agents dans leur travail.

L’enjeu du rapport de force avec l’administration : quand l’on revendique cela se traduit par une écoute plus importante. On est davantage pris au sérieux si l’on est la 1ère organisation et plus encore si la participation a été importante, que dans le cas contraire.

Beaucoup d’exemples nous l’ont démontré par le passé. C’est aussi pour cela que certains, aussi bien l’administration que d’autres syndicats aimeraient nous voir chuter.

Mais les élections révèlent aussi des enjeux nationaux et nul ne doute que le gouvernement regardera avec attention les résultats et la participation.

Il préférera traiter avec la CFDT toujours enclin à signer : RIFSEEP, PPCR, SEGUR de la santé. Dans le passé comme dans l’avenir avec la réforme des retraites, réforme avec laquelle la direction de cette organisation est plutôt d’accord, la CFDT nous le laisse penser au regard de leurs textes de congrès disponibles en ligne page 62

Les attaques contre notre système de retraites ne seront pas de la même teneur avec un recul de la CGT si la CFDT qui progresse.

Chaque voix dans chaque collectivité sera remontée nationalement afin de définir la représentativité de chaque organisation.

Par exemple quand les textes du PPCR, du RIFSEEP sont votés-ils sont en amont proposés aux organisations syndicales dans le cadre du dialogue social ils valident ou non ces propositions.

Cette représentativité donne aussi des sièges au conseil supérieur de la fonction publique. C’est l’instance consultative suprême de la fonction publique.

Alors voter CGT localement c’est porter des élus de combat à tous les niveaux, c’est faire entendre la voix de ceux qui sont sur le terrain, c’est porter les revendications des 32 heures, de l’augmentation du point d’indice, de la retraite à 60 ans sans décote.

La formation des candidats CGT

Mardi 31 mai à la Bourse du travail se sont retrouvés 37 camarades ayant candidaté pour les prochaines élections professionnelles du 8 décembre 2022.

Durant la matinée, après une rapide présentation individuelle, les camarades ont été préparés à être les acteurs de l’activité représentative et revendicative au sein des instances Commission Administrative (CAP et CCP), Comité Social Territorial (CST) et Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT).

Cette formation a mis l’accent sur le rôle de l’élu CGT au sein des instances et au sein de la collectivité. Nous avons également présenté la charte de l’élu et mandaté CGT, le mémorandum revendicatif avec ensuite un temps d’échanges et de retours d’expériences des camarades élus dans les instances.

L’après-midi a été consacrée à un travail en sous-groupe par commission avec des études de cas et de dossiers passés dans les instances.

Enfin, cette journée instructive et conviviale s’est conclue avec la présentation des outils numériques pour préparer et gagner ensemble la campagne électorale.

 

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments