Forfait Mobilité Durable, où est la volonté politique de la ville de LYON ?

Vendredi 12 mars 2021, nous, élus de la CGT au Comité Technique avons voté «Pour» le Forfait Mobilité Durable en considérant qu’il ne représente qu’une étape au regard des enjeux fondamentaux de notre temps. L’application du décret du gouvernement se devant d’être rigoureuse ; c’est une mesurette que l’administration
nous a présentée : elle n’est pas à la hauteur de nos espoirs et sans négociation possible.
Nous déplorons plusieurs points, en voici quelques-uns listés :
– il est non-cumulable avec le P.D.E. Ce qui n’accompagne pas le fait que de plus en plus d’agents habitent à l’extérieur de la ville et peuvent faire leurs derniers kilomètres en mode doux ou en covoiturage. Une mesure incitative ratée.
– Il est plafonné à 200€. Nous souhaiterions vivement qu’il soit adossé au F.M.D. du privé (500€).
– Les vacataires sont exclus de ce forfait. Ces agents sont parfois appelés au dernier moment pour traverser la ville et assurer le service public de notre collectivité.
Nous défendons une prime pour tous les acteurs du bien public contre une éternelle précarisation du statut.
– Pas de rétroactivité : ce décret ne prendra pas en compte les agents qui sont déjà inscrits dans cette démarche
vertueuse.
Nous avons compris que la politique d’accompagnement de ce décret serait l’œuvre de la prochaine Mission Transition Écologique (basée sur la dynamique des agents).
Nous regrettons l’absence d’un geste fort de notre municipalité qui aurait pu marquer une véritable différence avec la politique du gouvernement et apporter un potentiel d’attractivité aux postes de la ville de Lyon. En exemple, un P.D.E. qui fixerait la part de l’employeur à 100%, serait aussi une réelle plus-value des moyens de déplacement les plus durables face au recours à l’automobile encore très compétitive en temps de trajet.
Notre syndicat est convaincu de la nécessité de penser l’écologie pour l’ensemble de la collectivité, dans son ensemble : nous sommes actifs sur ce sujet. Mais dans une temporalité différente, l’aspect social est plus que jamais d’actualité… Si ces valeurs sont traitées de manière déséquilibrée, comment construire une logique
vertueuse à la ville de Lyon ? Nous, représentants des agents, ne travaillons pas pour marchander des efforts
mais pensons que chacun doit faire sa part pour rendre effectif le changement de paradigme.
Nous sommes donc attentifs aux idées incitatives envers les salariés, tout particulièrement à la valorisation des initiatives et à l’engagement de celles et ceux qui sont convaincus, impliqués et moteurs.
Conscients d’une nécessité d’acculturation pour l’ensemble des agents (formations et sensibilisations) nous sommes également vigilants sur les impacts concrets des mesures présentées au Comité Technique. La question des déplacements en est ici un exemple emblématique.

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments