Grèves à la ville de Lyon de Mai et Juin

Le 24 mai, 261 agents de la direction de l’éducation se sont mis en grève, pour leur pouvoir d’achat, leurs conditions de travail et le retrait de la note de service d’août 2021, qui ponctionne 1/30ème de salaire par jour de grève. 49 restaurants scolaires ont été fermés et 32 écoles accueillaient les enfants avec un pique-nique.

Au CCAS avec 17 grévistes, on atteignait un chiffre maximal compte tenu des nombreux absents et des contractuels qui n’osent pas faire grève …

Le 25, c’était au tour des crèches. Dans ces dernières, on comptait : 203 grévistes. 15 crèches étaient fermées, 20 partiellement fermées et 15 ouvertes.

Le 7 juin, dans les écoles on comptait 190 grévistes. 44 restaurants scolaires étaient fermés et 18 accueillaient les enfants avec un pique-nique.

Pour les crèches, 126 agentes ont fait grève occasionnant la fermeture de 4 crèches et la fermeture partielle de 23 autres.

Si la participation aux grèves a baissé depuis la note de service d’août 2021, la détermination de ces agents, presque exclusivement des femmes, force l’admiration, tant la grève leur coûte cher.

Elles perdent 50 à 80 € par journée de grève !

La note de service injuste leur reste en travers de la gorge, comme les piètres augmentations de salaires accordées par le gouvernement et le « pas grand chose », voire pour certains « le presque rien», sur les revalorisations des primes de la ville de Lyon.

Nous attendons encore la décision du Tribunal Administratif de Lyon que nous avions saisi en septembre dernier pour faire annuler cette note …

La lutte continue !

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments