Quand la CGT de la ville de LYON rencontre Gerard Collomb

A l’annonce du retour de Gérard COLLOMB à la ville de Lyon, La CGT a anticipé son retour comme Maire et demandé un RDV à son cabinet.

C’est à ce RDV qu’il a annoncé trois mesures sociales pour les agents de la ville et les agents.

  • Le passage au grade C3 pour tous les agents de catégories C
  • Une enveloppe supplémentaire chiffrée à 1 million d’euros sur le nouveau dispositif de primes nommé le RIFSEEP.
  • Un lot d’appartements locatifs serait mis à disposition des agents de la ville.

Pour la CGT, ces annonces politiques ne répondent que partiellement aux revendications de la CGT.

Pourquoi ?

  • L’annonce du maire fait référence aux 30% des agents de catégorie C sur des postes non qualifiés. Ils pourront bénéficier du dernier grade que quelques mois avant de partir à la retraite. Pour la CGT, Le statut permet à tous les agents C de bénéficier du grade C3. C’est pour cette raison qu’elle revendique le droit statutaire identique pour tous.
  • L’enveloppe d’un million ne serait reversée qu’à 2200 agents. (filières féminisées). La CGT revendique la hausse du pouvoir d’achat à tous les agents de la ville et du CCAS à hauteur de 10 millions. La ville en a les moyens grâce à la suppression du mécanisme de baisse de dotation de l’état et des nouvelles recettes réalisées.
  • Ce dispositif est une bonne nouvelle pour les agents de la ville. Même si les loyers restent chers à la ville et sa métropole.

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

avatar
1000