Une grave crise sanitaire!

Durant la grave crise sanitaire que nous traversons nos objectifs de tous les instants doivent être d’enrayer l’épidémie et de sauver le plus de vies possible.

Les services publics sont tout entiers tournés vers cette cause.

Les agents de la ville de Lyon, comme toute la population, ont le devoir de respecter scrupuleusement l’isolement et les mesures d’hygiène que nous impose l’épidémie. Cependant nombreux sont ceux qui doivent poursuivre leur travail de terrain, dans des conditions très difficiles et avec une attention de tous les instants.

Pour permettre aux professionnels de santé, et à tous ceux qui contribuent au fonctionnement des établissements médicaux, de se dévouer à leur métier, la collectivité prend en charge l’accueil de leurs enfants.

Parmi nos collègues, ceux qui sont mobilisés en priorité sont les agents qui travaillent en crèches et dans les écoles.

Onze crèches ont été désignées comme réquisitionnables par le préfet. Mais pour l’heure, ce sont trois crèches qui ont été ouvertes.

Une vingtaine de groupes scolaires A été remis en fonctionnement grâce à un dispositif qui associe des agents de la direction de l’éducation, des professeurs des écoles et des associations d’éducation populaire.

Les agents du CCAS portent quant à eux la lourde responsabilité du fonctionnement des EPHAD et des résidences, et de la préservation de la santé des personnes âgées. Ils doivent également assurer l’exploitation des bains-douches Benjamin Delessert, où ils accueillent des usagers parmi les plus fragilisés.

Les policiers municipaux ont vu leurs missions réorientées vers les priorités imposées par la crise sanitaire (interdiction des rassemblements, contrôle des autorisations de sorties dérogatoires…).

Les services supports sont indispensables pour assurer la continuité du fonctionnement des installations techniques, des équipements et réseaux informatiques, de l’éclairage public mais aussi des fonctions administratives essentielles (paie des agents, état civil en particulier).

A terme ce seront environ 500 équipements de télétravail qui seront déployés aux domiciles de nos collègues, alors que d’autres assurent des astreintes ou des permanences, et parfois des rondes pour veiller à la continuité des services essentiels (par exemple la conservation et la sécurité des œuvres dans les musées, bibliothèques et archives).

Le rôle que nous nous assignons en tant que représentants du personnel CGT et UGICT-CGT est de créer du lien avec le plus d’agents possible, de faire remonter vers les décideurs les difficultés et manques de moyens rencontrés sur les sites, de s’assurer du bon niveau de protection des agents et de contribuer à la diffusion les informations indispensables à tous.

Nous appelons tous nos syndiqués à participer au maintien des relations entre les agents de la ville, afin de lutter contre l’isolement et à œuvrer pour la solidarité.

Merci à chacun de relayer, par l’intermédiaire de nos deux organisations, toutes les difficultés ou les inquiétudes de nos collègues.

Nous restons joignables aux numéros suivants :

CGT ville de Lyon : 04 72 10 39 46 (report sur un mobile)

UGICT-CGT Ville de Lyon : 06 18 73 87 00

Laisser un commentaire

Vous avez des propositions, des suggestions ou des réaction à apporter ? N'hésitez pas à commenter cet article...

avatar
1000